Urban Comics
  Manwolf #6
 
Histoire : Raziel
Date de parution : Janvier 2005


Le loup était furieux. Cela faisait maintenant plus d’une heure qu’il se déplaçait entre les toits de la ville. Plusieurs choses avaient changé en lui, il le sentait. L’humain s’était fait avoir comme un bleu, et lorsqu’il s’était réveillé, le loup s’était réveillé aussi…et pourtant il faisait jour : pas de pleine Lune, mais il était là, le loup était là. Ce n’était pas vraiment le fait qu’il fasse jour qu’il lui déplaisait, mais plutôt cette voix dans sa tête. Ce n’était pas l’humain. Le loup ignorait à qui appartenait, mais il sentait que c’était elle qui le contrôlait. Pour la première fois, le loup ressentait ce que l’humain vivait à chaque mutation : n’être qu’un simple acteur, ne pas pouvoir contrôler les évènements…et cela le rendait fou de rage.

John était paniqué. Il ne souvenait de rien depuis qu’il avait été assommé dans la cale. Il s’était réveillé…en loup ? Pourtant il faisait jour, le soleil brillait, mais il se voyait sauter de toit en toit…et il sentait que cette fois, ce n’était pas le loup qui contrôlait leur corps…quelqu’un d’autre avait pris les commandes. Qui ? Cette voix ? Probablement. Il savait à qui elle appartenait : l’homme qui l’avait assommé dans le bateau. C'était lui, il n’y avait aucuns doutes. Il avait, grâces aux étranges incantations qu’il psalmodiait en ce moment même, prit le contrôle. Du latin, semblait-il. Quoi qu’il en soit, ni John ni le loup ne savaient où cette voix les menaient…du moins jusqu’à ce que John reconnaisse son lycée…Mais qu’est-ce que la voix manigançait ? Le loup fut frappé par une odeur de chair fraîche.


Les élèves étaient en récrés. Ils vaquaient à leurs propres occupations sans vraiment se préoccuper des autres…Certains révisaient, d’autres parlaient entre eux, certains même embrassaient leurs petites amies. Une journée normale, en somme. Jusqu'à ce que une masse blanche fonde sur eux. Un monstre, dépassant les deux mètres. Et lorsqu’ils virent deux de leurs camarades s’effondrer, couverts de blessures, tous comprirent que la banalité de cette journée s’arrêtait là. La panique les pris, et tous se mirent à courir en hurlant. Mais cela semblait éxiter la créature, qui bondi sur un autre élève, lui brisant la colonne vertébrale sous son poids. Avisant un groupe qui fuyait, elle se jeta sur eux à grands coups de griffes. Sa fourrure blanche fut rapidement recouverte de sang, mais le massacre ne s’arrêtait pas. Des membres furent arrachés, des litres de sang furent versés, mais personne ne comprenaient pourquoi cette chose s’en prenait à eux…
Le loup jubilait…même s’il ne contrôlait pas ses mouvements, il aimait cela ! L’odeur de sang était omniprésente, la chair se déchirait comme de rien…mais quelque chose n’allait pas…Le loup mourrait de faim et pourtant ce qui avait pris possession de son corps ne se nourrissait pas ! Les cadavres s’amoncelaient au sol, mais pas une fois le loup ne put en goûter…Le carnage qui se déroulait maintenant n’avait pour but que de tuer…
John assistait à cette scène de désolation sans pouvoir faire quoi que ce soit…Tous ceux qu’il avait croisé tout au long de sa scolarité tombaient sous ses yeux, tuer par cette chose qui les contrôlait, lui et le loup…
Shannon s’était hissé sur la voiture de son professeur en sciences, croyant se mettre à l’abri de cette chose qui déchiquetait ses amis. Seulement elle comprit son erreur lorsqu’elle croisa le regard de la créature, un regard vide de toutes expressions. Elle sut qu’elle était morte lorsqu’elle vit le monstre se jeter sur elle…
John ne put que voir le visage de Shannon se rapprocher, puis se couvrir de sang. Les yeux de la jeune fille s’éteignirent en même temps qu’une immense tristesse le submergeait. Il venait de tuer la fille qu’il aimait…NON ! La chose qui le contrôlait l’avait tué…Pas lui, pas le loup, mais la voix ! Cette voix qui resonait en ce moment même dans sa tête. Il lui sembla alors sombrer dans le néant. Tout était noir autour de lui, il n’entendait plus que les cris des élèves…Et il vit le loup. En face de lui, droit. Les deux habitants du corps qui était en train de massacrer gratuitement tout un lycée se faisait face, les yeux dans les yeux. Pas une parole ne fut échangée, et pourtant, ils se comprirent. Oui, ils savaient ce qu’ils allaient faire. Ils se mirent d’accord, et John revint à la réalité…mais il n’était plus seul. Le loup était de son côté à présent. Ils avaient pactisé. Seuls, ils ne pouvaient rien contre cette voix, mais ensemble ils réussirent à la rejeter, à la faire taire ! Ils contrôlaient de nouveau leurs corps. Ils avaient tout deux une bonne raison d’accepter cette collaboration hors du commun : John voulait venger la mort de Shannon et le loup n’aimait pas l’idée d’être contrôler. Il n’y avait plus le loup d’un côté et l’humain de l’autre…L’amour que John portait à cette fille avait brisé les barrières…Unis, ils formaient l’homme-loup…Manwolf était là, véritablement unique, la première cohabitation d’un homme et de son coté loup ! Après un dernier regard vers le cadavre de la jeune fille, Manwolf hurla puis se mit à courir en direction du port, la rage combinée de l’homme et du loup augmentant sa vitesse.

Tous les fidèles regardaient leur gourou, affolés. Il venait, sous leurs yeux, de s’effondrer. C’était la première fois que cela se passait…Le gourou se releva difficilement…Que c’était-il passer ? Il contrôlait parfaitement la situation jusqu’à ce qu’il ressente une violente douleur au crâne. Une douleur si forte qu’il en oublia ses incantations, celles qui lui permettaient de contrôler ce nouveau lycanthrope qu’il venait de trouver. Paniqué, il se remit à relire son livre sacré, celui qui était dans la secte LYCANTHROPIA depuis le début. Mais à peine avait-il lu trois mots que de nouveau la douleur le reprit, plus fulgurante encore. Il jetait un regard affolé à la foule en face de lui. Ses fidèles. Tous avaient subi cette épreuve, tous étaient sous son contrôle. Pourquoi cela ne marchait-il pas
Il en était là de ses pensées lorsque la coque du navire dans lequel ils se trouvaient éclata. Un pylône vint s’écraser sur la foule des fidèles, en tuant une dizaine. C’était ce même pylône qui avait crevé la coque. Les survivant, une cinquantaine, regardèrent avec appréhension ce trou béant…jusqu'à y voir apparaître une main recouverte de fourrure blanche tachée de sang. Cette main agrandi l’ouverture, aidée par une autre. Et bientôt, Manwolf apparut. Il écumait. La rage se lisait dans ses yeux. Il venait pour tuer, et il tuerait !
-Alors te voilà, fit le gourou. Je ne sais pas comment tu as fait pour me résister, mais je te félicite, sache que tu est le premier. Mais tu ne pourra pas t’en vanter longtemps !!
Se tournant vers ses fidèles, il leur cria :
-Retirez vos médaillons !!! Défendez la secte ! Défendez Lycanthropiaaa !!!
Manwolf, du haut de son perchoir, vit tous les humains, excepté celui en hauteur, celui qui semblait les contrôler, ôter leurs soutanes et arracher une sorte de collier. Il ne compris pas immédiatement, mais lorsqu’il les vit se tordre de douleur, s’arracher la peau, et surtout lorsqu’il sentit l’odeur de la fourrure, il sut qu’ils étaient tous des loups-garous. Sans attendre qu’ils finissent leurs mutations, il se jeta sur eux.




Commentaires sur cette page:
Commentaire de Itink, 02/05/2012, 05 05 51 (UTC):
My neighbor and I have been smpily debating this particular topic, he is often in search of to show me incorrect. Your view on that is great and precisely how I actually feel. I smpily now mailed him this site to indicate him your own view. After trying over your website I book marked and can be coming again to learn your new posts!December 26, 2011, 5:13 pm



Ajouter un commentaire à cette page:
Votre nom:
Votre message:

 
  Depuis janvier 2009, il y a eu 105746 visiteurs sur le site. Copyright (c) 2004-2009 http://urbancomics.fr.gd/  
 
=> Veux-tu aussi créer une site gratuit ? Alors clique ici ! <=